Publié le 14 avril 2015 dans Recherche - International

Le laboratoire Génomique Métabolique* a récemment découvert de nouveaux « cocktails enzymatiques », capables de décomposer la biomasse végétale, ouvrant ainsi la voie à la production de nouveaux biocarburants et probiotiques.

Explications d’Andrew Tolonen et Tristan Cerisy, respectivement Maître de Conférences et doctorant en Biologie à l’UEVE.

* Sous la tutelle de l’Université d’Evry, du CEA, du CNRS et de Genopole
Pour plus d’infos, lire la publication traitant de ces recherches.