Publié le 27 mai 2016 dans Non classé

L’accès à l’emploi est l’une des préoccupations principales des étudiants et de notre société. Parmi les freins à la carrière professionnelle, l’homosexualité, et même sa perception, à juste ou injuste titre, par l’employeur. Professeur d’Economie à l’Université d’Evry et chercheur au laboratoire EPEE, Thierry LAURENT est spécialiste de la question des discriminations vécues par les personnes homosexuelles dans le monde du travail.

1. Comment mesure-t-on les discriminations subies par les personnes homosexuelles alors que les statistiques sur l’homosexualité sont interdites en France ?

2. On pourrait penser que le diplôme protège, et pourtant plus on est qualifié plus on est discriminé ; comment expliquer ce résultat paradoxal ?

3. Dans quelle mesure la perception de l’homosexualité joue-t-elle aussi un rôle ? Cela dépend-il du lieu, du sexe, du corps de métier ?

4. A l’inverse, d’aucuns imaginent des réseaux homosexuels d’entraide notamment dans les métiers de l’art ; fantasmes ou réalité ?

5. Aujourd’hui quel est le coût du coming out en entreprise ? Les discriminations sont-elles présentes de la même façon dans le privé et le public ?